Actualité
6.12.2022

NFT et exploitation dans le metavers

Découvrez notre article sur les Avocats NFT : le partenaire incontournable de vos projets NFT

À en croire les plus geeks, les NFT et le metavers sont le nouvel eldorado des marques. D’après les rumeurs, si vous ratez le coche maintenant, vous allez passer à côté de la plus belle opportunité de votre vie.

Faisons abstraction de votre FOMO, et rationalisons un peu le débat. En tant qu’avocats en droit des affaires, nous sommes là pour vous donner un éclairage à 360° de ce monde novateur qui comporte un potentiel énorme, mais aussi un écueil réel : son coût.

Alors, avant de vous jeter à corps perdu dans votre projet, il est temps de vous poser les bonnes questions ! En quoi l’exploitation des NFT dans le metavers serait-elle une opportunité ? Quel est l’intérêt pour vous en tant que marque ? Quelles sont les problématiques juridiques que vous allez rencontrer ?

Sommaire :

1.  NFT et exploitation dans le metavers : mode d’emploi

1.1.  Qu’est-ce que le metavers ?

2.  NFT, un actif numérique parfaitement adapté au metavers

3.  NFT, metavers, marque : le triangle amoureux

3.1.   Les NFT et le metavers : un nouveau marché pour les marques

3.2.  Quelques cas d’usages NFT et metavers

4.  NFT et exploitation dans le metavers : de nombreuses questions juridiques

NFT et exploitation dans le metavers : mode d’emploi

Qu’est-ce que le metavers ?

Le Métavers est un monde virtuel qui prolonge en quelque sorte la vie physique et réelle. Sa particularité ? C’est qu’il est persistant et partagé, accessible via des échanges 3D (même quand l’utilisateur appuie sur le bouton off).

Concrètement, les participants ont des avatars et peuvent interagir avec une grande liberté de déplacement et d’interactions sociales. Et surtout, il y a la possibilité d’y effectuer des achats et des investissements.

C’est ce dernier aspect qui va nous intéresser puisque cette économie numérique, intégrée au metavers, donne la faculté aux entreprises de fournir des biens ou services en échange d’une valeur. 

Exemple de Metavers

Decentraland est une plateforme de réalité virtuelle depuis 2015 :

• Qui fonctionne sur la blockchain Ethereum ;

• Dans laquelle les utilisateurs peuvent :
✓ acheter des parcelles de terrain sous forme de NFTs;
✓ créer et monétiser des contenus et applications avec les jetons MANA ;

• Qui garantit à ses utilisateurs l’obtention d’un droit de propriété et la possibilité de conserver sur Ethereum un enregistrement de ce droit.

NFT, un actif numérique parfaitement adapté au metavers

Avant d’aller plus loin, il est important de rappeler qu’associer le NFT au seul métavers est très réducteur. Ce jeton non fongible (« non fungible token ») est comme un titre de propriété unique gardé précieusement dans la blockchain.

Il représente un objet numérique ou non : texte, vidéo, photo, tweet, musique, etc. 
Son application est donc très large et les possibilités sont quasi infinies !

Il est clair que le NFT s’intègre parfaitement à cet univers virtuel dans lequel on perçoit actuellement deux phénomènes : 

  • L’augmentation des dépenses en matière d’actifs virtuels (cryptomonnaie, terrains virtuels, articles, arts, etc) favorise la démocratisation du NFT ;
  • Le NFT remplit aussi une fonction de titre d’identité numérique donnant accès à une même communauté d’utilisateurs.

Certes, nous ne pouvons nier pour l’instant que le metavers est encore “niché” mais ce marché précurseur vaudra son pesant d’or.

En effet, selon le cabinet de conseil IDC, « les dépenses dans ce secteur devraient être multipliées par six entre 2021 et 2024, pour passer de 12 milliards à 72 milliards de dollars ».

NFT, metavers, marque : le triangle amoureux

Les NFT et le metavers : un nouveau marché pour les marques

Le metavers a un statut comparable à internet des années 1995. Timide et trébuchant au départ, il a fini par révolutionner notre façon de consommer. 

Néanmoins, toute nouveauté ne trouve pas grâce aux yeux du public et peut-être que vous-même, vous vous demandez quelle est l’utilité d’être pionnier sur ce marché.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons étudié les grandes marques qui y sont déjà pour identifier ce qu’elles y font : 

  • Réalisation de la publicité ciblée sur la base de données comportementales des avatars (caractéristiques physiques, signatures vocales, etc.) ;
  • L’ouverture de magasins virtuels pour l’acquisition d’objet virtuels uniquement (objets de personnification des avatars, services virtuels en ligne, galeries d’art virtuelles) ;
  • La présentation améliorée d’une plateforme de e-commerce pour l’achat d’objets physiques réels ;
  • Le développement de nouveaux marchés économiques avec la démocratisation des monnaies virtuelles, de la technologie de la blockchain via les NFT.

Quelques cas d’usages NFT et metavers

1er cas d’usage : NFT & Art

L’artiste Beeple a vendu une œuvre numérique pour 69 millions de dollars en mars 2021, un montant record pour ce type d’œuvre. Cette œuvre appelée « Everydays The First 5 000 days » est composée de dessins et animations réalisés par l’artiste quotidiennement durant 5.000 jours.

Des milliers d’artistes ont bel et bien compris l’intérêt des NFT : commercialiser leurs œuvres directement avec un public d’acheteurs grâce à la production de NFT.

2eme cas d’usage : NFT & marques de luxe

Le monde du luxe a déjà mis les pieds dans le metavers. Les vêtements et les accessoires s’y vendent à prix d’or comme l’illustre Dolce & Gabbana qui a vendu, selon le site Fashionunited neuf NFT pour 1 885,719 Ether (une cryptomonnaie), soit plus de 6 millions d'euros.

Toujours selon la même source, la banque Morgan Stanley estime que les NFT et jeux en ligne sont susceptibles de concentrer 10 pour cent du marché du luxe en 2030, ce qui équivaut environ à 50 milliards de revenus.

PHOTO CREDITS : Collection NFT DE BOOHOOMAN.

NFT et exploitation dans le metavers : de nombreuses questions juridiques

Comme tout nouveau domaine, celui-ci va donner lieu à des problèmes juridiques inédits. D’ailleurs, il serait faux de croire que le metavers est un no man’s land juridique.

Plusieurs questions légales se posent déjà : 

  • Vente de NFT et cession de droits d’auteurs ou pas ?
  • Le système des marques est-il transposable dans le metavers ?
  • Quelles clauses employer pour utiliser les marques dans le metavers 
  • Se prémunir de la contrefaçon : si oui, de quelle façon ?
  • Choisir les bons intermédiaires pour commercialiser ses NFT : quelle plateforme sélectionner ?
  • Quelle blockchain adopter ?
  • Comment sécuriser les partenariats et anticiper les risques ?

Comme vous pouvez le constater les interrogations sont nombreuses. Au regard des sommes en jeu et du fait qu’un projet métavers est un investissement conséquent, il convient d’identifier le plus exhaustivement possible toutes les menaces et mettre en planche tous les leviers pour vous protéger.

Vincent FAUCHOUX

Vous souhaitez vous lancer dans le metavers ?

Faites le point avec nous.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
FOCUS DDG
Métavers & IP :
Quelle stratégie juridique pour votre entreprise ?
DÉcouvrir
DDG utilise des cookies dans le but de vous proposer des services fonctionnels, dans le respect de notre politique de confidentialité et notre gestion des cookies (en savoir plus). Si vous acceptez les cookies, cliquer ici.