Actualité
11.8.2020

Moins de contraintes pour la diffusion de films cinématographiques à la télévision : l’autre Décret du 5 août 2020

Dans le même temps qu’un Décret ouvre la publicité segmentée à la télévision, un autre dérégule (un peu) la diffusion de films de cinéma sur ce média, dans le même but : rapprocher les contraintes réglementaires vis-à-vis des plateformes de SVOD telles que Netflix.

Les 2 mesures à retenir sont les suivantes :

  • Augmentation du nombre de films cinématographiques pouvant être diffusés par les chaînes de télévision, qui passe désormais à 244 par année civile, dont 196 en prime time, et pour les chaînes cinéma à 800 films par année civile.
  • Possibilité pour les chaînes de diffuser des films qu’elles ont coproduit le samedi en prime time, alors que ce créneau était jusqu’à présent interdit pour protéger les salles.

Comme on voit, les évolutions sont relativement cosmétiques. Sont-elles à la hauteur de l’enjeu concurrentiel posé par les plateformes digitales ? Là aussi l’avenir le dira.

Frédéric DUMONT
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
FOCUS DDG
Métavers & IP :
Quelle stratégie juridique pour votre entreprise ?
DÉcouvrir
DDG utilise des cookies dans le but de vous proposer des services fonctionnels, dans le respect de notre politique de confidentialité et notre gestion des cookies (en savoir plus). Si vous acceptez les cookies, cliquer ici.