Accueil > Actualités > IGP : une protection gravée dans le… Granit de Bretagne

L'actualité DDG

IGP : une protection gravée dans le… Granit de Bretagne

« GRANIT EST MON NOM, BRETAGNE EST MON TERROIR.

La Bretagne doit sa forte identité à son histoire culturelle très riche, mais aussi à sa géographie. Située au bout du monde, cette péninsule a su résister aux épreuves du temps grâce au socle granitique sur lequel elle repose. »

Ces phrases sont extraites du cahier des charges qui accompagnait la demande d’homologation adressée à l’INPI par l’Association Indication Géographique Granit de Bretagne.

Cette association, comme son nom l’indique, cherchait à voir protégé le Granit de Bretagne comme Indication d’origine, ainsi que le permettait la loi n°2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation (pour mémoire l’article 73 de cette loi –aujourd’hui codifié aux articles L.721-2 et suivants du Code de la Propriété intellectuelle - étendait aux produits industriels et artisanaux la protection initialement offerte aux produits naturels, agricoles ou viticoles par les indications géographiques).

Une enquête publique avait été menée au cours du dernier semestre 2016, à la suite de cette demande d’homologation.

Par décision du 9 janvier 2017 (n°2017-13) l’INPI vient d’homologuer la deuxième indication géographique Granit de Bretagne (Lire), après avoir homologué le cahier des charges relatif aux sièges de Liffol.

L’INPI examine actuellement d’autres demandes d’homologations, parmi lesquelles le savon de Marseille…

Jean-Daniel BOUHENIC